Parcoursup

Depuis 2018, l'affectation des (futurs) bacheliers est gérée par une procédure appelée Parcoursup. Si celle-ci apporte quelques timides avancées, elle ne résout cependant pas les plus gros problèmes posés par la procédure Admission PostBac (APB) à laquelle elle succède. Pire, elle constitue une formidable régression en plongeant les élèves de terminale dans une angoisse quotidienne.

J'ai présenté une conférence sur le sujet aux RMLL 2018, intitulée Parcoursup : un enfer pavé de bonnes intentions ? pour laquelle sont disponibles :

Dans la presse et sur le web

Sur Parcoursup

Les liens suivants pointent vers différents articles parlant de Parcoursup. Le fait que je les cite ici ne veut évidemment pas dire que je suis d'accord avec tous les points de vues qui y sont exprimés.

Blog de Julien Gossa

2018-07-26
Libération
Des grains de sable dans la machine Parcoursup
2018-07-18
Alternatives Économiques
François Germinet : « Parcoursup tourne le dos à un système hypocrite »
Le Monde
Parcoursup, un système opaque
L'obs
Derrière l’algorithme de Parcoursup, un choix idéologique
2018-07-17
Le Monde
L’extrême lenteur de Parcoursup inquiète établissements et futurs étudiants
2018-07-14
L'humanité
Louis Boyard : « Nous préparons des actions en justice contre Parcoursup »
L'humanité
Parcoursup, bien plus stressant que le bac !
2018-07-13
Le Figaro
Parcoursup: d’excellents bacheliers attendent toujours une place en prépa
Ouest-France
Parcoursup. Sans classement des vœux, les prépas peinent à faire le plein
2018-07-11
20 Minutes
Nord: La mère d’un bachelier regrette la «discrimination régionale » de Parcoursup
2018-07-08
Le Parisien
Les classes prépas s’inquiètent de la lenteur de Parcoursup
2018-07-05
L'humanité
Quartiers populaires : un système comparable à « du harcèlement »
Libération
Parcoursup, coulisses d’une réforme précipitée
2018-06-10
Le Figaro étudiant
Parcoursup: l’ire des profs de Paris-Diderot
2018-06-04
Le Monde
Parcoursup : « “L’attente”, c’est devenu une insulte dans mon lycée, une blague »
2018-04-17
Libération
Parcoursup ne reproduit pas les inégalités sociales… il les aggrave
2018-06-01
Blog d'un ingénieur
Des candidats ont perdu leur place après avoir répondu sur l'appli mobile
Libération
Une anomalie pénalise les élèves d'une section internationale
L'usine nouvelle
ParcourSup vs APB, est-ce que c'était mieux avant ?
2018-05-28
Les échos
Parcoursup : la création de l’université d’excellence ?
2018-02-15
Office Parlementaire d'Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques
Les algorithmes au service de l’action publique : le cas du portail admission post-bac
2018-01-22
Le café pédagogique
Les sociologues se méfient de Parcoursup
2018-01-20
Corine Eyraud
Parcoursup : court essai d’analyse sociologique
2018-05-28
Les échos
Parcoursup : la création de l’université d’excellence ?
2018-02-15
Office Parlementaire d'Évaluation des Choix Scientifiques et Technologiques
Les algorithmes au service de l’action publique : le cas du portail admission post-bac
2018-01-22
Le café pédagogique
Les sociologues se méfient de Parcoursup
2018-01-20
Corine Eyraud
Parcoursup : court essai d’analyse sociologique
2016-06-06
Conférence des Présidents d'Université
Synthèse des positions de la CPU sur le système APB

Sur des considérations proches de parcoursup

Ailleurs en Europe
il semble que l'affectation se fasse aussi par un algorithme de Gale-Shapley en Espagne, Hongrie, Irlande et Ukraine.
Affelnet
Affelnet laisse des collégiens sur le carreau (2018-07-09)
États-Unis
How Data Service Naviance Helps Students of Elite High Schools Get Into Top Colleges ou comment un service payant permettant d'estimer ses chances favorise la reproduction des élites (2018-07-10)

Notes diverses

L'article du 1er juin de l'usine nouvelle, ParcourSup vs APB, est-ce que c'était mieux avant ? donne les chiffres suivants: avec APB, en 2017, après les résultats du bac, 85,6% des candidats ont reçu une proposition au premier tour, 57,1% ont eu leur premier vœu.

Selon Le Monde du 17 juillet 2018, «102 606 lycéens et étudiants en réorientation encore inscrits sur la nouvelle plate-forme d’admission dans l’enseignement supérieur Parcoursup n’ont reçu aucune proposition de formation. Ils étaient 87 000 à la même période il y a un an sur Admission post bac (APB)». Le Monde indique également que seuls 54% des 812000 candidats inscrits sur la plate-forme ont définitivement accepté une proposition (valeur à rapprocher, avec des pincettes, des 57,1% d'APB au premier tour). En outre, 152000 candidats n'ont pas encore définitivement validé la formation qu'ils ont obtenue.

Des chiffres fort différents sont cependant donnés sur 20 minutes dans Parcoursup: 89.000 bacheliers en attente d'une place à la mi-juillet, comme l'an dernier avec APB alors qu'en 2017, Europe 1 parlait de 6000 bacheliers sans affectation le 26 juin : APB : malgré des garanties sur les formations, des bacheliers pourraient rester sans affectation.

Judicaël Courant

Valid HTML 4.01 Strict